Traitement des maladies chroniques – stade 2: dysbiose intestinale

Traitement des maladies chroniques – stade 2: dysbiose intestinale

Traduit de l’anglais et adapté avec la permission de Chris Volesky, L.Ac

Dysbiose intestinale

Nous avons des trillions de microbes dans notre tube digestif. Ces microbes envoient constamment des signaux et se comportent de manière à favoriser leur propre conservation. Pensez-vous que votre envie de certains types de nourriture provient uniquement de votre volonté ou est-ce le plaidoyer désespéré de colonies de microbes qui luttent pour survivre?

Qu’est-ce que la dysbiose intestinale?

La dysbiose intestinale est en train de devenir un problème largement discuté, particulièrement chez ceux qui sont intéressés par l’optimisation de la santé et la longévité. Nous avons tous de nombreuses colonies de bactéries et d’autres micro-organismes qui résident dans notre intestin. Beaucoup de ces micro-organismes vivent en symbiose avec nous, ce qui signifie que nous avons une relation harmonieuse qui est à la fois saine pour notre corps et pour les microbes eux-mêmes. Cependant, si les types de micro-organismes que contient notre intestin n’ont pas d’effet harmonieux sur nous physiologiquement (dysbiose), cela engendre des symptômes, la maladie, l’entropie et la détérioration.

Il est connu que nos pratiques alimentaires jouent un rôle crucial sur notre santé et notre bien-être. En fait, notre intestin produit plus de dopamine et de sérotonine que notre cerveau! Ces neurotransmetteurs sont absolument essentiels à notre sentiment de bien-être et de bonheur. Cependant, l’interférence avec la sérotonine et la dopamine est liée à une grande variété de problèmes de santé chroniques courants. Parmi ceux-ci figurent des troubles psychologiques qui relèveraient de la catégorie des problèmes de l’axe intestin-cerveau:

  • Dépression
  • Anxiété
  • Trouble bipolaire
  • Troubles du spectre autistique
  • Syndrome Gilles de la Tourette

De plus, la perturbation de ces neurotransmetteurs est liée à de nombreuses maladies auto-immunes, notamment:

  • Colite ulcéreuse
  • Maladie de Crohn
  • Maladie de Parkinson
  • Sclérose en plaques

De plus, la santé de notre système digestif a un impact direct sur notre système immunitaire. En soutenant une santé intestinale optimale (stade 2), nous avons un impact supplémentaire sur le maintien d’un système immunitaire fort (stade 1). En régulant davantage nos neurotransmetteurs, nous régulons également divers aspects de nos réactions au stress (étape 3).

D’où vient ce problème?

Chacun de nous a un microbiome intestinal, un complément de microbes qui sont normaux et bénéfiques pour notre santé et notre survie. Toutefois, en consommant une trop grande quantité de sucre, de glucides, de protéines, de graisses et d’additifs alimentaires, nous endommageons de plus en plus ce microbiome en le nourrissant de «mauvaises» bactéries pathogènes vivant dans notre intestin (alias dysbiose). Ce phénomène se produit même pour ceux qui sont «soucieux de leur santé» et qui consomment souvent trop d’aliments «sains», ce qui endommage davantage l’intestin et la muqueuse intestinale.

De plus, nous consommons beaucoup d’antibiotiques. Nous prenons des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’acétaminophène et l’ibuprofène pour chaque fièvre, mal de tête ou douleur que nous avons. Cela endommage davantage la muqueuse intestinale et perpétue une condition connue sous le nom de syndrome de l’intestin perméable (signifiant une perméabilité accrue de la muqueuse intestinale). Ces dommages permettent alors aux particules alimentaires (protéines, etc.) de traverser la muqueuse intestinale sans être correctement digérées. Ces particules deviennent alors la cible de notre système immunitaire et un acteur majeur des maladies auto-immunes et de la fibromyalgie.

Les symptômes du stade 2

La dysbiose peut entraîner des réponses immunitaires généralisées qui apparaissent souvent comme une sensation de fièvre ou une fièvre d’origine inconnue. Parfois, cela entraîne également une sensation de fièvre nocturne. Ce sont des problèmes communs rencontrés par ceux qui souffrent de la fibromyalgie.

Cette prolifération microbienne peut entraîner des problèmes avec les pompes sodium-potassium dans nos cellules, causant un large spectre d’inefficacité dans le corps:

  • Malaise
  • Fatigue chronique (souvent pire le matin)
  • Sensation de lourdeur ou de fortes douleurs dans les membres
  • Enflure des jambes et des articulations
  • Production excessive de mucus
  • Brouillard cérébral et mauvaise concentration
  • Éruption cutanée ou boutons autour des aisselles ou de l’aine
  • Ballonnements abdominaux
  • Syndrome de l’intestin irritable

Au stade 2, notre objectif est de réguler la digestion, d’éliminer la dysbiose et de commencer à soutenir le complément bactérien bénéfique de notre intestin. Nous utilisons des médicaments à base de plantes qui éliminent la production excessive de mucoïdes dans l’intestin, facilitent la bonne digestion de nos aliments, soulagent l’inflammation de la muqueuse intestinale et favorisent un bon métabolisme des fluides dans l’intestin et le reste du corps. La sensation de sécheresse buccale avec un désir de boire en petites quantités (pour garder la bouche humide) peut aussi être un signe révélant des problèmes à ce stade. Un autre signe majeur est la fatigue qui est particulièrement intense le matin comme si vous étiez engourdi et que vous aviez du mal à bouger.

Trucs de grand-mère

La meilleure façon de faciliter la digestion est de s’assurer que les aliments sont cuits de manière appropriée et de toujours mâcher soigneusement les aliments. La mastication est notre première ligne de digestion et elle est souvent la plus ignorée (mais si efficace).

En outre, l’utilisation d’un large éventail d’herbes et d’épices peut souvent être extrêmement bénéfique. Beaucoup épices connues ont d’excellentes propriétés pour la digestion (gingembre, piment de la Jamaïque, thym, etc.) et favorisent également une meilleure sensation de soif. Une meilleure soif est importante, car c’est un signe que notre métabolisme des fluides est en train de changer. En métabolisant correctement les fluides, c’est comme si nous pouvions remplacer l’eau des marais par de l’eau douce.

Soyez prudent avec les suppléments en vente libre et évitez d’en prendre trop! Même si avons les meilleures intentions lorsque nous en prenons, ils entraînent souvent une détresse digestive supplémentaire contribuant à perpétuer les problèmes chroniques lorsqu’ils sont pris en trop grand nombre ou lorsqu’on prend ceux du mauvais type au mauvais moment. De plus, si nous sommes accablés par une dysbiose terrible, on peut se demander dans quelle mesure ces nutriments peuvent même être correctement absorbés.

Il est également sage d’éviter les aliments «santé» à la mode comme les smoothies verts. Bien qu’en théorie, ils fournissent beaucoup de nutriments, en réalité, ils provoquent souvent une augmentation de la glycémie et altèrent la fonction digestive.

 

Si vous ou quelqu’un que vous aimez souffre d’une condition médicale chronique, n’hésitez pas à contacter Alain Bernard au 514-999-9467.

Nous avons des trillions de microbes dans notre tube digestif. Ces microbes envoient constamment des signaux et se comportent de manière à favoriser leur propre conservation. Pensez-vous que votre envie de certains types de nourriture provient uniquement de votre volonté ou est-ce le plaidoyer désespéré de colonies de microbes qui luttent pour survivre?

 

 

À propos de l'auteur

Alain Bernard

Acupuncteur, membre de l’Ordre des Acupuncteurs du Québec et propriétaire de sa clinique depuis plus de 20 ans, Alain Bernard est également formé en médecine chinoise et diplômé de l’International College of Traditional Chinese Medicine de Vancouver.

Sa passion pour la pharmacopée chinoise et son approche personnalisée lui permettent de créer des formules d’herbes uniques pour traiter plus efficacement chacun de ses patients.

LA CLINIQUE ALAIN BERNARD

Alain Bernard mise sur l’expérience, les compétences, la passion et la formation continue pour assurer l’efficacité de ses traitements.
La clinique se trouve à Montréal dans le quartier Rosemont-La Petite-Patrie.

NOUS JOINDRE

Centre de santé intégrale Saint-Denis
6994, rue Saint-Denis,
H2S 2S4 Montréal

Tél : 514-999-9467

Besoin d’informations?

Communiquez avec nous sans tarder!

Clinique de Montréal

6994, rue Saint-Denis,
Montréal, Québec
H2S 2S4

Clinique de Saint-Sauveur

18, avenue Lanning
Saint-Sauveur, Québec
J0R 1R6

2020 © Alain Bernard | Acupuncture et Herbes Chinoises

Système nerveux

spasmes, maux de dos, pertes d’équilibre, tremblements, jambes lourdes, etc.

Système circulatoire

hypertension artérielle, palpitations, etc.

Système urinaire et reproducteur

infection urinaire, troubles menstruels, fertilité (soutien), etc.

Problèmes de peau

Acné, eczéma, psoriasis, zona, herpès, etc.

Système digestif

ballonnements, ulcères, douleurs, constipation, diarrhée, manque d’appétit, côlon irritable, vomissements, etc.

Système respiratoire

asthme, allergies, rhinites, saignements de nez, grippe, toux, bronchite, etc.

Douleurs

Fibromyalgie, blessures sportives, fractures, déchirures, entorses, syndrome du canal carpien, etc.

Système émotionnel

stress, insomnie, fatigue, dépression, nervosité, panique, etc.

Bonne nouvelle !  

La Clinique reprend  ouvre de nouveau pour ses activités normale le mercredi.

Soyez assuré(e) que toutes les mesures d’asepsie prescrites ou recommandées par le gouvernement su Québec et l’Ordre des acupuncteurs du Québec seront suivies rigoureusement.

Pour toutes questions ou pour prendre rendez-vous n’hésitez à consulter mon site web ou à me téléphoner u 514-999-9467. 

Au plaisir de vous voir très bientôt, en toute sécurité !